42% de cancers diagnostiqués en moins en France à cause de la pandémie de Covid-191

42% de cancers diagnostiqués en moins en France à cause de la pandémie de Covid-191

Dans le cadre de la campagne Time To Act, la European Cancer Organisation lance son Data Navigator, donnant accès à des données clés sur l’impact de la Covid-19 sur le cancer à travers l’Europe. 

Bruxelles, le 6 décembre 2021 – La European Cancer Organisation est heureuse d’annoncer le lancement de son Data Navigator, un nouvel outil interactif de visualisation donnant accès à des données clés sur l’impact de la Covid-19 sur le cancer dans 17 pays européens.

La Covid-19 a gravement affecté la lutte contre le cancer et les soins aux patients atteints de cancer en Europe. Selon les données que nous avons collectées2, environ 100 millions de tests de dépistage n’ont pas été effectués en Europe. Un million de cancers pourraient ne pas avoir été diagnostiqués, et près de la moitié des patients atteints d’un cancer ont connu des retards de traitement. La Covid-19 a aussi considérablement impacté les professionnels de santé, puisque 40% d’entre eux ont été atteints d’épuisement extrême. En France, le nombre de cancers diagnostiqué en avril 2020 a chuté de 42% comparé à avril 2019.3

Conçu comme une carte interactive de l’Europe, le Data Navigator

rassemble pour la première fois une grande quantité de données sur l’impact de la Covid-19 sur le cancer, tant au niveau national qu’européen. Se fondant sur l’analyse de plus de 200 sources, il permet de visualiser des données clés notament relatives à l’arrêt des campagnes de dépistages, aux diagnostics manqués, aux retards de traitement et à l’impact de la pandémie sur la santé mentale du personnel de santé. C’est aussi un outil vivant auquel chacun peut contribuer en soumettant des données pour enrichir le Data Navigator.

Le lancement du Data Navigator dans le cadre de la campagne Time to Act a eu lieu le 18 novembre lors du European Cancer Summit (17-18 novembre 2021). Cet évènement a rassemblé décideurs politiques européens et experts de haut niveau en santé publique, parmi lesquels la Commissaire européenne à la santé et à la sécurité alimentaire, Stella Kyriakides, le Directeur régional de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour l’Europe, Hans Kluge, la Directrice Exécutive de l’Agence Européenne du Médicament Emer Cooke, ainsi que des députés européens de premier plan et plusieurs ministres nationaux de la Santé.

En France, le Data Navigator révèle que :

•    Le nombre de cancers diagnostiqué en avril 2020 a chuté de 42% comparé à avril 20194;
•    Un retard d’environ 200 jours a été accumulé dans les traitements par chimiothérapie5;
•    38% des patients atteints d’un cancer ont déclaré être anxieux à l’idée de se rendre à leurs rendez-vous de santé à cause de la Covid-196;
•    Plus de 85 000 cas de Covid-19 ont été recensés parmi les professionnels de santé7

Grâce à sa vaste portée, le Data Navigator apporte une démonstration supplémentaire de l’étendue des conséquences de la Covid-19 sur la lutte contre le cancer et sur les soins contre le cancer à travers l’Europe, soulignant la nécessité d’agir urgemment pour rattraper les retards de soins et reconstruire des systèmes de santés plus résilients.8

Matti Aapro, Président de la European Cancer Organisation, déclare que : « Les patients atteints du cancer ne peuvent pas attendre et nous devons veiller à ce que la Covid-19 ne compromette plus la lutte contre le cancer. Le Data Navigator lancé pendant le European Cancer Summit, jouera un rôle clé en fournissant des informations cruciales sur l’impact de la Covid-19 sur le cancer. Ce nouvel outil doit déclencher des mesures politiques urgentes tant au niveau européen que national pour rattraper le retard accumulé dans les soins, restaurer la confiance dans les services de lutte contre le cancer et reconstruire des systèmes de santé plus résilients ».

Mark Lawler, professeur en santé numérique à la Queen’s University Belfast, co-président du Special Network: Impact of Covid-19 on Cancer de la European Cancer Organisation et Co-directeur du développement du Data Navigator, ajoute : « Alors que la Covid-19 a révélé des défaillances significatives dans nos systèmes de santé, son impact général sur les soins contre le cancer en Europe demeure à ce jour inconnu. C’est pour cette raison que nous avons développé, au sein de la European Cancer Organisation, un outil facile d’utilisation qui permettra d’évaluer les défis et inégalités auxquels les pays européens ont été confrontés dans la prestation des soins durant la pandémie. L’impact désastreux de la Covid-19 sur les patients atteints d’un cancer ainsi que sur les services de lutte contre le cancer ne peut pas être ignoré. Il est temps d’agir ! Nous espérons que le Data Navigator permettra d’éclairer les décisions politiques afin de rattraper les énormes retards qui se sont accumulés et de reconstruire nos systèmes de santé ».

« Le Time To Act Data Navigator est un jalon important dans la lutte contre le cancer. Il comprend un large éventail d’indicateurs, dont les diagnostics manqués et les retards de traitement. Le Data Navigator permet de répondre aux lacunes dans nos connaissances sur l’impact de la Covid-19 sur les soins contre le cancer et sur les patients. C’est un outil vivant et nous encourageons fortement les organisations de cancérologie et les acteurs de la santé publique à travers l’Europe à contribuer à son développement en soumettant de nouvelles données » explique Mirjam Crul, pharmacienne en oncologie, responsable des préparations aseptiques au Centre Médical de l’Université d’Amsterdam, Co-présidente du Special Network: Impact of Covid-19 on Cancer de la European Cancer Organisation et Co-directrice du développement du Data Navigator. 

S’attaquer au retard pris dans la lutte contre le cancer en Europe requiert la collaboration de l’ensemble de la communauté du cancer. Le cancer ne connaît pas de limites. Il est temps d’agir ensemble pour améliorer les soins pour les patients atteints d’un cancer et construire des systèmes de santé plus résilients.

–  FIN –

Avis aux rédacteurs : 

1.    À propos de la European Cancer Organisation

La European Cancer Organisation est la plus grande organisation multi-professionnelle de lutte contre le cancer en Europe. Elle vise à combattre le cancer et à améliorer les résultats et la qualité des soins pour les patients grâce à la multi-disciplinarité et au multi-professionnalisme. En tant que fédération à but non lucratif d’organisations membres actives dans le domaine du cancer au niveau européen, la European Cancer Organisation rassemble professionnels de l’oncologie et patients pour faire émerger des consensus sur des sujets de politiques publiques, plaider pour des changements positifs et porter la voix de la communauté européenne du cancer. Plus d’informations sont disponibles ici (en anglais).

2.    À propos du Special Network: Impact of Covid-19 on Cancer 

Le Special Network on the Impact of Covid-19 on Cancer a été mis en place par le conseil d’administration de la European Cancer Organisation en réponse à l’accumulation d’éléments concordants attestant de l’impact dévastateur de la Covid-19, et des mesures mises en place pour la combattre, sur la prise en charge du cancer dans tous les systèmes de santé européens. Plus d’informations sont disponibles ici (en anglais).

3.    À propos de la campagne Time To Act 

La campagne Time To Act: La Covid-19 ne doit pas être un frein aux soins contre le cancer est une campagne paneuropéenne menée par la Task Force du Special Network: Impact of Covid-19 on Cancer de la European Cancer Organisation. Plus d’informations sont disponibles ici.

4.    À propos du Data Navigator

Dans le cadre de la campagne Time To Act, la European Cancer Organisation lance le Time to Act Data Navigator pour permettre de visualiser l’impact de la Covid-19 sur le cancer en Europe. Le Data Navigator permet de visualiser l’impact de la Covid-19 sur les dépistages, les diagnostics, les traitements, les patients et personnes à risque et les professionnels de santé. Plus d’informations sont disponibles ici (en anglais) et ici.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Vazy Mollo

Related Posts

#biotech #variants : BforCure développe son projet CovVaDis de détection rapide des variants du SARS-Cov-2

#biotech #variants : BforCure développe son projet CovVaDis de détection rapide des variants du SARS-Cov-2

Nahibu démocratise l’analyse du microbiote intestinal, en proposant des kits grand public disponibles en pharmacie. Une première en Europe !

Nahibu démocratise l’analyse du microbiote intestinal, en proposant des kits grand public disponibles en pharmacie. Une première en Europe !

Vik Poumon, l’application pour accompagner les patients vivant avec un cancer du poumon

Vik Poumon, l’application pour accompagner les patients vivant avec un cancer du poumon

Endométriose & travail : près d’1 salariée malade sur 2 obligée de poser des congés

Endométriose & travail : près d’1 salariée malade sur 2 obligée de poser des congés